ACTUALITES

Le Nérisson à l’ouvrage – Le Républicain de l’Essonne –

Logo Centre Nhérisson

L’ouverture d’un centre de soins pour les animaux sauvages est prévue le dimanche 24 mai.

 

 

Depuis de longs mois, l’association Culture Nature, basée à Ollainville, met sur le pied le Nhérisson, un centre de soins pour animaux sauvages. Ce dernier a trouvé refuge sur le site de la Semardel à Vert-le-Grand, et ouvrira officiellement le dimanche 24 mai. Un soulagement pour les bénévoles qui œuvrent toujours, malgré la période de confinement, pour soigner les animaux blessés.

 

« Le printemps est une des saisons pendant lesquelles les animaux se déplacent beaucoup : pour trouver un partenaire ou un gîte pour la nidification, et pour nourrir leurs jeunes, rappelle Nathalie Lacour, présidente de Culture Nature. Si les populations de différentes espèces d’oiseaux sont en augmentation du fait du confinement, il n’est pas certain que les mammifères profitent de cette situation. Des hérissons continuent à être écrasés sur les routes et de nombreux bébés sont amenés en centre de soins, blessés ou tués par les coupes-fils ou les débroussailleuses. »

 

Pour préserver ces petits mammifères, Nathalie Lacour donne ses recommandations à ceux qui disposent d’un jardin. « Évitez de faucher sous les haies, maintenez des zones d’ombre, des tas de feuilles ou de branchages dans vos jardins, ce sera une bonne action pour la faune sauvage », complète-t-elle.

 

Avant le confinement, Culture Nature, qui organise aussi des formations pour les soigneurs d’animaux sauvages autochtones de retour dès que possible, a travaillé sur les plans d’aménagement du Centre Nhérisson. En février, les bénévoles ont préparé le site pour pouvoir le clôturer et une petite équipe a rencontré le centre Apus Apuces (Loiret) pour bénéficier de leur expérience pour la construction de volières. M.C.

Logo Centre Nhérisson

Pour participer au projet, envoyez un mail à contacter@culturenature.fr

 

 

Logo du Républicain

Article publié dans le Républicain de l’Essonne le Jeudi 30 avril 2020 par Maxime Châtaigner.


La nouvelle identité de Culture Nature.

logo Culture Nature

Le 14 avril, nous avons sollicité sous forme d’un sondage nos adhérents afin qu’ils puissent choisir la nouvelle identité graphique de l’Association Culture Nature.

 

Nous sommes heureux de vous présenter le résultat du sondage qui a recueilli la quasi-unanimité des votes :

 

Nouveau logo de Culture Nature

Avec cette nouvelle image, l’association Culture Nature met en exergue son goût pour la modernité et sa volonté intrinsèque de protéger et de soigner les animaux de la faune sauvage.

L’arbre symbolise la force, l’union autour d’un seul projet, la volonté d’être au plus proche de la Nature et de ses animaux. Les formes du logo sont harmonieuses et élégantes ce qui lui confère une présence toute particulière, fondée sur le soin et l’attention que Culture Nature apporte aux animaux et aux relations sociales envers tous ceux qui offre de leur temps au bien-être du monde animal.…

La fraîcheur des couleurs souligne deux autres missions de Culture Nature, que sont la pédagogie et l’insertion sociale et professionnelle, toutes classes confondues.

 

Le Centre Nhérisson , profite de cette peau neuve pour voir son image évoluer également et ainsi être en accord parfait avec Culture Nature :

 

Logo Centre Nhérisson

 

Encore merci à tous pour votre participation !

Cette nouvelle image viendra prochainement s’inscrire au sein du site de Culture Nature – qui va être mis à jour – ainsi que sur les divers supports employés…

 

L’équipe de Culture Nature.

 

 

 


Hectorine, la petite hérissonne Dourdannaise.

Logo Centre Nhérisson

Hectorine a été amenée à Culture Nature début décembre 2019 alors qu’elle ne pesait que 280g, ses chances de survie étaient nulles.

 

Pendant la période hivernale, le Centre Nhérisson en a pris soin.

 

 

 

 

Hectorine pendant ses soins

 

Hectorine dans son carton lors de ses soins.

 

Hectorine dans son carton

 

Au début du printemps, le 14 Mars 2020, Hectorine a été récupérée et relâchée dans son environnement initial à Dourdan (91), elle pesait alors 980g.

Un petit logis lui avait été construit pour son retour.

 

Cabane pour Hérisson

 

A son arrivée, le carton dans lequel elle avait passé une grande partie de l’hiver dans le centre Nhérisson, a été déposé dans l’espace couchage de sa nouvelle cabane.

 

Intérieur de la cabane

 

De la paille a été ajoutée dans sa cabane, ainsi que des gamelles d’eau et de croquettes….

Depuis, ses sorties nocturnes se suivent et ne ressemblent pas, car des surprises ne sont jamais attendues !….

 

Photo nocturne du 04/04/2020

Photo nocturne du 04/04/2020.

 

Vous pouvez voir la 1ère vidéo d’Hectorine en cliquant sur ce lien :

https://youtu.be/8cNgY6Av4QY

 

L’équipe de Culture Nature.

 


Des mésanges pour lutter contre les chenilles processionnaires

Chartres parie sur les mésanges pour protéger ses pins !

Depuis 2017, la ville a installé 20 nichoirs destinés à accueillir des mésanges. L’oiseau est en effet le plus grand prédateur naturel de la chenille processionnaire. Ces insectes urticants très allergènes, détruisent les pins dans lesquels ils élisent domicile.

Un fléau pour les villes comme Chartres qui a donc décidé de densifier son réseau de nichoirs avec 22 nouveaux sites retenus cette année.

Installation d'un nichoir

98% des nichoirs de la ville étaient occupés en 2019. cinq agents de la ville sont aussi mobilisés à la protection du patrimoine arboré de la ville.

Article paru par Radio Intensité le